amis des musees de saintes l'Echevinage

AUTEUR

Né à Strasbourg en 1824 et très tôt tenté par le dessin et l’aquarelle, il entre dans l’atelier de Guérin puis s’engage dans l’armée et participe à la guerre de Crimée. Rapatrié à Saintes, où il décide de s’établir, il y reprend sa carrière d’artiste et donne des cours de dessin. Baudry le présente à Auguin, à qui le liera une longue amitié, puis, lors de leur séjour en Saintonge, à Corot et à Courbet : de leurs exemples et de leurs conseils, il sait tirer profit. Après avoir exposé à Bordeaux en 1863, il s’y installe, comme Auguin, en 1864 et ouvre un atelier qui va former toute une génération de paysagistes.


LA CHASSE A LA PALOMBE

HIPPOLYTE PRADELLES
Strasbourg 1824 - Bordeaux 1913
Vers 1870
Huile sur toile / 32x40 / Signé en bas à droite / Achat ville 1976 / inv. 76.7.3

DESCRIPTION

Adossé à des pins, un chasseur, fusil en bandoulière observe, face à la mer ou à un lac, à proximité de sa cabane de fougéres et de brandes.

ANALYSE

C'est un paysage caractéristique de la côte landaise, basse et sablonneuse, battue par les vents océaniques. La silhouette humaine souligne l'impression de solitude et de liberté.

COULEURS

Elles sont de tonalité sombre (noir, vert, brun, gris), relevées par quelques touches claires d'ocre-jaune et de bleu-vert.

 

 

COMPOSITION

Elle est centrée sur les troncs torturés des pins qui se détachent sur un ciel couvert, gris-bleu. Au premier plan, une flaque de lumière sur le sable s'oppose à la masse sombre de la cabane.

Retour au musée de l'Echevinage